Nos civilisations sont nées sous les étoiles et l’étude du ciel a toujours été une source d’inspiration pour notre espèce, lui permettant de raconter son origine en associant, par la pensée, l’observation et l’imaginaire.

Mais comment retracer l'émoi de la vie dans la matière jusqu'à ses origines ? Et comment représenter ce qui nous dépasse, nous contient sans que nous en voyions les contours ?

 

« Nous sommes tous de la poussière d’étoiles ». Cette phrase, rendu célèbre par Carl Sagan et Hubert Reeves, fait partie de ces grands récits, de ces hymnes à la poésie auxquelles Thomas Paquet rend hommage au travers de cette œuvre commune, fruit du travail de l’artiste et de la participation des visiteurs.

 

Munissez-vous de l’aiguille mise à votre disposition et percé la surface blanche d’un petit trou.

Vous venez de créer un sténopé, un trou de très faible diamètre percé dans une plaque de très faible épaisseur. Il s’agit d’un dispositif optique très simple permettant d’obtenir un appareil photographique dérivé de la chambre noire.

Couvrez-le maintenant d’une pastille transparente de couleur.

 

À l’issue de l’exposition, Thomas Paquet viendra insoler du papier photosensible couleur préalablement installé à l’intérieur de cette boîte.

La lumière, après être passée à travers ces jours créés par vos soins, viendra imprimer sur la feuille un ensemble de point de couleur et révéler un motif unique.

 

Une constellation d’étoile…Comme une histoire collective, un mythe à réinventer.

 

 

 

 

 

Vue d'installation - Galerie Thierry Bigaignon - Paris, France

 

 

 

 

 

 

 

© THOMAS PAQUET -  all rights reserved